Vente
Aide-mémoire
Descp. du trajet

Brugger reçoit de la CCI le label d’or « Employeur attractif »

Attraktiver_Arbeitgeber_2020
Malgré des conditions difficiles liées au Coronavirus, Brugger Magnetsysteme a réussi à se démarquer une fois de plus: en effet, l’entreprise de taille moyenne installée à Hardt s’est vu remettre par la chambre du commerce et de l’industrie (IHK) de Schwarzwald-Baar-Heuberg le label d’or dans la catégorie «Employeur attractif ». Elle fait ainsi son entrée dans un cercle très fermé.

Il s’agit là, juste avant la fin de l’année 2020, d’une bonne nouvelle supplémentaire pour l’entreprise spécialisée dans les aimants Brugger GmbH, qui vient tout juste de se voir également décerner le Prix écologique du Land du Bade-Wurtemberg. En décrochant cette fois-ci le label d’or dans la catégorie « Employeur attractif », l’entreprise est parvenue à s’améliorer encore davantage lors de ce troisième audit réalisé dans toute l’Allemagne par la chambre de commerce et d’industrie, et au cours duquel l’entreprise et son environnement ont été examinés sur la base de nombreux aspects.

Hugo Frey, qui est à l’initiative de cette distinction, s’est montré particulièrement impressionné par la performance de cette entreprise de taille moyenne lors de la remise du document officiel. « Vous faites partie de l’une des meilleures entreprises d’Allemagne », a-t-il déclaré dans un message vidéo adressé aux collaborateurs qui ne pouvaient assister à la remise de ce label en raison de la pandémie. La société est ainsi désormais l’une de deux seules entreprises auditées à pouvoir aujourd’hui s’enorgueillir d’avoir obtenu ce label d’or.

Au cours de l’audit, comprenant, entre autres, une enquête réalisée auprès de ses employés, l’entreprise Brugger GmbH a obtenu les meilleurs résultats dans les domaines « Direction et culture d’entreprise », « Apprentissage et formation continue », « Gestion de la santé en entreprise », « Mesures en faveur des familles », « Rémunération et reconnaissance » et « Image de marque de l’employeur ». Ces excellents résultats ne sont cependant pas une surprise totale. L’entreprise avait déjà remporté le label d’argent en 2016. Lors d’un nouvel audit en 2018, la société a manqué de peu l’or, mais a pu enfin atteindre cet objectif à la fin 2020 après s’être encore améliorée.

La direction de l’entreprise, composée des deux directeurs généraux Thomas Brugger et Georg Brugger-Efinger, avait pris au cours des deux dernières années les mesures nécessaires afin de permettre de nouvelles améliorations. Il s’agissait notamment de promouvoir davantage les talents des collaborateurs pour leur permettre d’évoluer. En outre, des ateliers destinés aux cadres dirigeants ont été organisés. Selon Thomas Brugger, l’accent a particulièrement été mis sur le développement personnel ainsi que sur les processus de résolution de problèmes.
Un test de personnalité ainsi que des jeux de rôle ont également été réalisés pour identifier les préférences comportementales des collaborateurs. Eva-Maria Rapp, responsable du personnel, explique le contexte : « L’idée était de permettre à chacun de découvrir comment fonctionne l’autre et comment il est susceptible de réagir à un feed-back ». Le directeur général Thomas Brugger a pu constater par lui-même que le but était atteint. « Lorsque les collaborateurs de la logistique m’ont fait part de leur feed-back, j’ai su que le message était bien passé », a-t-il déclaré avec satisfaction. Il était désormais clair que dans l’entreprise, les collaborateurs et les cadres se trouvaient sur un pied d’égalité. Georg Brugger-Efinger, pour sa part, a souligné : « C’est une simple question de respect mutuel. »

Pour l’initiateur de ce label, cet exemple montre clairement pourquoi l’entreprise Brugger Magnetsysteme s’est vu décerner à juste titre le label d’or. « Instaurer un climat favorable est indispensable à l’échange de feed-back. Et cela, ils y parviennent parfaitement ! », se réjouit Hugo Frey. Il leur a en outre été possible d’améliorer la communication en interne, d’apporter des changements dans le domaine de la gestion de la santé, et leur façon de gérer la crise du Coronavirus a également été « très bien notée », conclut Hugo Frey.

Mais pour l’entreprise, cette distinction n’est pas pour autant une raison de se reposer sur ses lauriers. Selon Eva-Maria Rapp, l’audit a permis d’initier une réflexion sur ce qui a été réalisé et accompli au cours des dernières années, mais l’entreprise ne compte pas en rester là. « L’IHK nous a fourni une méthodologie », explique Thomas Brugger. Et celle-ci doit contribuer à ce que l’entreprise continue de rester l’un des employeurs les plus attractifs d’Allemagne.

Photo : les deux directeurs généraux Thomas Brugger et Georg Brugger-Efinger (de gauche à droite) ainsi que la responsable du personnelle Eva-Maria Rapp se réjouissent du label en or d’« Employeur attractif » décerné à l’entreprise par Hugo Frey, le responsable de projet de l’IHK.