Girlsday

Brugger Girlsday2013
« Mais les filles ne s'intéressent pas aux technologies ! » Selon une étude réalisée par l'institut fédéral allemand pour la formation professionnelle, rien n'a vraiment changé dans la répartition professionnelle hommes-femmes. Les femmes travaillent plutôt comme commerçante, infirmière ou fleuriste. Les hommes, par contre, programment, fabriquent ou réparent, dominant ainsi les professions techniques et scientifiques.
Afin de prouver aux jeunes filles que tout est possible, l'initiative « Girls-Day » a lieu chaque année dans toute l'Allemagne et la société Brugger GmbH Magnetsysteme y participe depuis de nombreuses années.

Jeudi dernier, 4 écolières ont conquis l'entreprise, plongeant dans l'univers de la technique. Après une brève présentation et une visite guidée de l'entreprise, les filles ont pu fabriquer un jeu aimanté des petits chevaux dans le service outillage. Pour ce faire, la plaque de base a été usinée à l'aide de la fraiseuse CNC et une inscription personnelle y a été gravée. Ensuite, les trous furent percés, les plaquettes métalliques furent insérées, chanfreinées et limées. Ce travail exigeait un véritable doigté. Puis, les filles ont également eu la possibilité de programmer et de réaliser une toupie sur la tour CNC. « Les filles sont très intéressées et incroyablement talentueuses », a déclaré Michael Fichter. Ce mécanicien outilleur de formation a répondu aux questions des filles et a pu leur donner de nombreuses informations sur le métier de mécanicien outilleur. Pendant cette journée, la découverte pratique était au cœur de l'action chez Brugger GmbH. Les écolières n'éprouvaient donc aucune crainte à manier ces grosses machines sous la supervision des employés. 
Les filles n'étaient pas les seules à être enthousiastes, l'entreprise l'était également. Brugger GmbH participera de nouveau à cette initiative l'an prochain. Pour l'entreprise, cette initiative est une belle opportunité afin d'éveiller l'intérêt des jeunes filles pour le monde de la technique et afin de désamorcer les préjugés concernant les femmes et les technologies.