Métiers techniques, que pour les garcons? Pas du tout!

Six filles élèves du CE1 au CM1 ont participé la semaine dernière à „la journée des filles 2015“ chez Brugger GmbH à Hardt.

Brugger GmbH veut attirer les filles vers les professions techniques, qui ne sont pas réservées qu'aux seuls garçons. C'est la raison pour laquelle Brugger participe depuis de nombreuses années à „la journée des filles“ nationale.

En début de matinée les jeunes filles ont été accueillies par Christian Dold, responsable de l'atelier des outillages, ainsi que par Michael Fichter et Janet Matosoglou tous les deux mécaniciens au service outillage. Un petit déjeuner en commun a suivi la visiste de l'usine.
Ensuite les jeunes filles, reparties en 2 groupes sous la direction de Janet Matosoglu et de Michael Fichter, ont du construire un jeu magnétique

Pendant que le fonctionement de la fraiseuse Hermle CNC C600U était expliqué à un groupe, l'autre usinait la plaque en plastique nécessaire pour construire leur jeux.
La plaque a d'abord été fraisée, puis chaque participante a pu y graver son nom.
Ensuite elles ont du percer la plaque et y insérer des pièces métalliques, puis usiner et chafreiner. Le travail réalisé par les participantes pour ces activités techniques a été de très bonne qualité. Leur capacité a bien suivre les explications a été remarquable.

A midi elles ont toutes pris ensemble leur déjeuner à la cantine de la société Brugger GmbH. L'après-midi les groupes ont été intervertis et chaque participante avait à la fin de la journée son jeu. Janet Matosoglou et Michael Fichter sont restés toute la journée à la disposition des jeunes filles. Grace à cela elles n'ont pas eu peur de travailler sur les machines.

Avant de partir chacune a pu exprimer son impression sur cette journée. L'enthousiasme sur le produit fabriqué était aussi grand chez les participantes que chez Brugger GmbH.
L'année prochaine Brugger GmbH participera de nouveau „à la journée des filles“ pou attirer l'intérêt des jeunes filles pour les professions techniques, en espérant que l'une d'entre elles décide d'apprendre un métier technique.